Archive pour octobre 2008

SPECIAL HALLOWEEN

Pour masquer la vérité, en quoi vous déguisez-vous les 365 jours de l’année?

En début de semaine, je me suis rendu, entre deux rendez-vous, fouiner chez Renaud Bray. J’adore cet environnement à la fois stimulant et relaxe. Dans le rayon de la psychologie, j’ai été surpris de voir le nombre de livres traitant de la difficulté qu’ont les gens à dire simplement la vérité. Le dernier que j’ai feuilleté est : À qui ferais-je de la peine si j’étais moi-même? de Jacques Salomé. La dame en charge de cette section m’a dit que tous ces livres sur l’expression de soi sont très populaires. La plupart des humains semblent assez attirés vers la vérité mais l’application au quotidien demeure ardue et complexe. Pourquoi est-ce si difficile de dire la vérité?

Stratégies élaborées dans l’enfance pour éviter la perte du lien, faiblesse de l’estime de soi, difficulté à assumer la réalité, épuisement physique et psychologique, sentiment d’incompétence, peur du jugement, peur des représailles, principe d’économie d’énergie et de temps, insécurité, culpabilité, paresse, agressivité, etc. Il y a certes bien des façons d’expliquer cette tendance qu’ont les gens de se mentir, de mentir aux autres, de maquiller la vérité.

Quelles sont vos raisons de ne pas dire les choses telles que vous les ressentez au travail et à la maison? Écrivez-les-moi sur mon blogue, je ferai un autre billet, en publiant vos réponses de façon confidentielle bien sûr !

Probablement y a-t-il un lien proportionnel entre votre intégrité intérieure et le niveau de vérité que vous entretenez avec ceux et celles qui vous entourent. Plus une personne est en harmonie avec elle-même, sa vie, son passé, plus elle bâtit sur la vérité.

D’un point de vue clinique, je peux témoigner de la force de la vérité. Bien des gens retrouvent un équilibre, un mieux-être en osant regarder la réalité en face et dire les vraies choses. C’est une des raisons qui donne tant de force à l’écoute en thérapie. L’expression de la vérité par la personne elle-même crée de vrais petits miracles. Comme être humain, nous pouvons nous construire de bien des façons, celle qui inclut la vérité s’avère être très puissante et porteuse vie.

Il y a vraiment des risques à s’exprimer, à dire votre vérité mais tous ceux et celles qui ont tenté l’expérience d’une plus grande intégrité personnelle et professionnelle, ont remarqué un apaisement profond.

Comme je le disais, exprimer la vérité, c’est aussi prendre des risques. Avec ceux et celles qui vous aiment, clarifier les situations, les émotions, etc., sera souvent un exercice exigeant mais formidable, générateur de positif et d’amour. Imaginez un moment le bonheur de vivre auprès d’une personne, complice, partenaire de vie ou d’affaires qui vous apprécie pour ce que vous êtes sans que vous ayez à faire des pirouettes…wow! Sentiment incroyable de liberté d’être.

Par contre, avec ceux et celles qui vous aiment mal ou pas vraiment, dire la vérité vous expose à de nombreux risques qui peuvent être très douloureux : reproche, bouderie, indifférence, rejet, abandon, violence. Prenez soin de vous ouvrir avec des gens qui sont en mesure de vous accueillir. Sinon vous pourriez vous laissez blesser voir même démolir.

J’ai vu bien des gens se mentir et supporter tant bien que mal, sur de longues périodes de temps, la blessure d’une personne significative (parents, enfant, partenaire de vie et d’affaires) incapable de s’investir dans une relation de façon saine. Cultivez vos relations saines, et permettez-vous de prendre une distance par rapport à celles qui sont douloureuses Certaines relations difficiles mériteront que vous investissiez temps et énergie tandis que d’autres non. Il y a malheureusement des gens qu’il est préférable d’aimer de loin, de très loin même.

Le besoin qu’a l’être humain, d’être franc est grand. Les bénéfices à court, moyen et long terme semblent toujours plus significatifs que toutes les pirouettes qu’une personne peut faire pour trafiquer la vérité et s’apaiser l’espace d’un moment.

Au fil des années, j’ai vu de multiples déguisements qui servent à mentir:

celui de l’homme ou de la femme parfaite : « Dire la vérité c’est de se montrer vulnérable; il n’en est pas question! »;

celui de la victime : « Si je lui dis la vérité, elle me tombera dessus et je ne saurai plus quoi dire ou quoi faire, j’ai peur. »;

celui du sauveur : « Pauvre petite, je ne voudrais pas lui faire du mal ou de la peine en lui disant la vérité, elle en a déjà assez sur les épaules. »;

celui du persécuteur : « Si je ne me retenais pas, je lui dirais ma façon de penser entre quatre yeux. »;

celui du procrastinateur : « Demain je vais lui parler, sinon après demain ou après après demain. »

Etc.

En relation avec les autres, vous avez bien sûr droit à votre jardin secret, nul n’est parfaitement honnête. Si vous voulez bâtir, il vous faudra créer un niveau d’intimité qui inclut la vérité à l’intérieur de son mode de fonctionnement Dans l’amour, plus nous retrouvons la franchise, plus les chances d’intimité sont présentes. Cette dernière demeure un ingrédient nécessaire à l’épanouissement amoureux.

Vous connaissez toutes les pirouettes et acrobaties que vous pouvez faire pour éviter de dire la vérité, elles sont multiples et peuvent arriver à vous apaiser intérieurement un court moment. Tous ces masques que nous mettons facilement afin d’éviter la vérité apportent des tensions dans notre tête, notre cœur et notre esprit et finissent par polluer le quotidien. Plus le mensonge s’accumule, plus sa lourdeur nous habite et nous détruit.

Un niveau d’intégrité parfait est, sans l’ombre d’un doute, une utopie mais la plupart des gens auraient de nets avantages à augmenter leur niveau d’intégrité personnelle et professionnelle. En ce qui concerne la peur d’exprimer vos émotions, rappelez-vous qu’une émotion n’est ni positive, ni négative, elle est. Si elle s’exprime, elle se libère, au contraire ce qui ne s’exprime pas, s’imprime dans la tête, le cœur et le corps.

Qu’avez-vous réellement à perdre ou à gagner en disant à une personne ce que vous pensez au fond de votre cœur?

Après la lecture de ce texte , si vous préférez vous pouvez vous rabattre sur le vieil adage toute vérité n’est pas bonne à dire ou encore ce que l’on ne dit pas, ne fait pas mal…une personne avertie en vaut deux.

Défis:

Osez une plus grande intégrité personnelle et professionnelle et bâtissez le plus possible sur la vérité.

Luc

Publié sous Intégrité | 8 commentaires